BNJ Publicité SA

Une idée d’ailleurs : taxer les clients qui n’achètent pas

08 04 2013

4 euros : voilà ce qu’il en coûtera aux chalands de passer le pas de la porte d’une épicerie australienne sans rien y acheter. L’objectif : lutter contre le Showrooming, à savoir la pratique qui consiste à tester un produit en boutique avec l’intention de l’acquérir à moindres coûts sur internet ou dans une enseigne concurrente. Cette taxe va-t-elle dissuader les consommateurs de pénétrer dans le magasin ?

Lire l’article original sur chef d’entreprise.com

Tags :    Commerce

Archives du blog

Catégories

Powered by Artionet - Generated with IceCube2.Net